Fonctionnement

Les ressources de fonctionnement de la fondation seront essentiellement basées sur la contribution et le financement de la firme AMSHALO International à travers ses activités de ventes, d’investissements et de prestation de service

Fonctionnement

Par ailleurs, des financements externes, sous formes de dons, de legs etc., des contributions diverses pourront être admis à travers des réseaux de partenariats avec les institutions gouvernementales, nationales, internationales, et personnes ressources et autres particuliers etc

Fonctionnement

Enfin, des activités de collectes ou levées de fonds (diners de gala, vente de charité, exposition etc.) seront organisées pour soutenir les actions de la fondation.

Notre histoire

AMSHALO INTERNAIONAL FONDATION créée en 2019 par un groupe de jeunes Béninois et d’amis d’enfants souffrant de manque de prise en charge et dans des situations précaires. Un rêve fut à l’origine de sa création : mettre en place des systèmes d’accompagnement pour assurer l’éducation des enfants, leur éducation, leur épanouissement et leur développement pour assurer des générations futures épanouies. La Fondation croit que les enfants ont le droit de recevoir les meilleurs soins disponibles. Elle s’affaire donc à soutenir le positionnement et le développement du BENIN et de l’AFRIQUE en assurant aux enfants un avenir radieux.

Les droits de l’enfant africain

La Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant, adoptée en juillet 1990 par l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), rappelle que « l’enfant occupe une position unique et privilégiée dans la société africaine ». La Charte égrène ensuite une série de normes dont certaines, hautement innovatrices, vont bien au-delà des exigences de la CDE et placent l’enfant au cœur des enjeux et impératifs de paix, de développement et de progrès. Dans le même esprit, les quinze Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se déclarent « conscients que les enfants sont l’avenir de toute nation, et constituent les bâtisseurs de demain ». En conséquence, les dirigeants ouest-africains déplorent « les violences généralement exercées sur ces enfants » et invitent « les gouvernements des Etats membres [de la CEDEAO], les organisations internationales et non-gouvernementales, la société civile et les associations féminines à coordonner leurs efforts en vue de la mise en place de dispositifs coercitifs appropriés permettant de mettre un terme à ce phénomène ».

Délivrée à l’issue de la Réunion spécialisée sur le trafic des enfants en Afrique de l’Ouest et Centrale, conjointement organisée en janvier 2001 par la République de Côte-d’Ivoire et l’Organisation internationale de la Police criminelle (INTERPOL), la Déclaration de Yamoussoukro, quant à elle, déplore « l’émergence et le développement du phénomène du trafic et de l’exploitation des enfants » et le qualifie, « sous toutes ses formes et à quelque fin que ce soit », de « nouvelle forme de criminalité ». Rappelant que « les enfants sont les bâtisseurs des nations de demain et porteurs des espérances du futur », la Déclaration proclame la nécessité et « l’urgence de l’adoption d’initiatives régionales pour le bien-être des enfants ». C’est dans ce dessein que, passant de la parole à l’acte, les cinq pays membres du Conseil de l’entente (Bénin, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Niger et Togo) ont institué, en mars 2002, « un laissez-passer pour accompagner les enfants mineurs voyageant au sein de leur espace communautaire ». La mesure vise à éradiquer et prévenir le trafic grandissant des enfants de la sous-région.

S’agissant particulièrement de la question des enfants utilisés comme instruments de violence armée, l’OUA s’est engagée depuis quelques années dans une large campagne d’information et de sensibilisation, conformément, notamment, à la Résolution sur le fléau des enfants africains dans les conflits armés adoptée par la 64e session ordinaire du Conseil des Ministres au mois de juillet 1996, et à la Déclaration de Maputo adoptée trois ans plus tard par la première Conférence africaine sur l’utilisation des enfants comme combattants.

GENESE

La AMSHALO International Fondation est initiative de la firme AMSHALO INTERNATIONAL dans sa volonté et détermination d’œuvrer pour l’équilibre social et sa lutte contre l’inégalité sociale. L’idée de tirer vers le haut la nouvelle génération en les impactant positivement et en vue de préparer la relève, soutient cette ambition noble de venir au secours des couches les plus vulnérables notamment les enfants.

La Fondation dont le siège social sera créé en République du Benin aura pour dénomination AMSHALO International Fondation INTERNATIONAL. Explicitement AMSHALO est un nom composé de deux expressions à savoir : • AM : de l’anglais « I am » qui veut dire « Je Suis » • SHALO : de l’hébreu « Shalom » qui signifie « La Paix », « la tranquillité », « la sécurité », « le calme », « la sérénité d'un individu ». le mot fait également allusion à la santé, la prospérité des individus et des nations. Ainsi, nous sommes des potentiels vecteurs de soutien à prospérité partagée et notre rôle consistera à donner de la chance à ses enfants orphelins, défavorisés innocent de réalité leur rêve, leur vie. Notre devise est « IMPACT GENERATIONEL ». Il s’agira simplement d’impacter la génération future, suivante.

La AMSHALO International Fondation sera la manifestation de la très grande générosité des partenaires à divers niveaux et sera focalisée sur l’éducation et l’épanouissement des « ENFANCE ». Pourquoi l’éducation des enfants ? Ils sont la génération future qui peut opérer le changement et relever les défis mondiaux s’ils sont bien préparés et mieux outillés. Comme le disait Mandela « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ». Et pour y arriver, il faut mettre en place modèles adéquats, structurant, intégrés et une ressource humaine implacable, préparée. Le changement passe par le changement de mentalité, de comportements, de savoir, savoir-être, savoir-vivre. Et cela passe par toute une génération formatée dès les bas âges. Ainsi, aucun enfant ne doit laisser de côté. Les orphelins sont aussi de la cohorte des enfants qui ont le droit à l’éducation et à une vie humaine et confortable.

MISSION

La AMSHALO International Fondation est un organisme de bienfaisance qui a la mission d`appuyer et mener des actions sociales, humanitaires et culturelles à l’endroit des enfants.

Image

Build Schools in Africa

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Aliquam quis, nemo explicabo cupiditate vero fugiat sit eius sequi.

Image

Feeding Children in Africa

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Aliquam quis, nemo explicabo cupiditate vero fugiat sit eius sequi.

VISION

AMSHALO fondation, s’engage à mettre en place des dispositifs pour qu’aucun enfant africain en générale et béninois en particulier rate son éducation. Notre modèle de développement en Afrique est désuet et il faut travailler à le mettre à jour afin de permettre aux générations futures d’assurer une vie plaisir. La meilleure manière de régler un problème étant de l’attaquer à la base et la vision d’AMSHALO s’inscrit dans cette démarche.

Faire un Dons

VALEURS

Les décisions de la Fondation, ses agissements et ses actions sont guidés par les valeurs suivantes.


Sobriété : gestion saine et efficiente assez sur les résultats.


Transparence : reddition de comptes, partage, publication et accessibilité d’informations pour tous.